keyboard_arrow_rightLe monde des services à la personne

Le contrat de travail intermittent

Publié le 19/12/2019

Le secteur des services à la personne connaît d’importantes fluctuations horaires et il y est très difficile de garantir un volume d’heure mensuel fixe à cause de plusieurs facteurs (vacance scolaire, hospitalisation d’un bénéficiaire…).

C’est pour cela que les professionnels du secteur on convenu grâce aux convention collective de la mise en place d’un contrat intermittent. Cela peut faire peur à premier vu mais il est vraiment pensé pour le salarié.

Comment cela fonctionne ?

Au lieu d’avoir un volume horaire hebdomadaire, vous avez un volume annuel qui est définit.

Vous savez donc que cette année, vous devrez faire tant d’heure et donc avoir une rémunération équivalente.

En suite, deux possibilités :

-Soit chaque mois vous êtes payé 1/12 du volume horaire prévu sur l’année, peut importe que vous ayez fait plus ou moins d’heure.

-Ou alors vous êtes payé chaque mois les heures que vous avez effectivement réalisées.

La deuxième option peu sembler moins avantageuse, mais si vous avez eu beaucoup d’absence vous risquez de vous retrouver au dernier mois avec un très petit salaire.

A la fin de l’année, vous faites le point avec votre employeur sur la réalisation des heures par rapport aux heures de votre contrat. Comme n’importe quel contrat les heures d’absence de votre fait ne sont pas rémunérées et les heures supplémentaires sont majorées. La balance est faites sur le derniers mois et vous pouvez le cas échéant définir votre nouveau volume horaire pour l’année à venir.

Pour que ce système fonctionne, il faut que vous indiquiez à votre employeur vos plages de disponibilités hebdomadaires et que vous le préveniez à chaque changement de disponibilité durable. Ainsi, il s’aura quand il peut vous proposer des heures.

Convenez avec votre employeur d’un suivi mensuel des heures, ainsi chaque mois, vous saurez combien d’heure il vous reste a effectuer, si vous risquez d’en faire plus ou moins que ce qui est prévu et ou vous vous situez par rapport au volume annuel et ainsi  d’ajuster en fonction.

C’est un bon système mais il implique dialogue et échange entre toutes les parties


Partager


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *